mercredi 16 mai 2018

Jeu Indigo de Ravensburger

Résumé
À tour de rôle, les joueurs posent une tuile hexagonale sur le plateau afin de créer des chemins. L’objectif ? Essayer d’amener de son côté un maximum de pierres précieuses de couleur différente. Attention ! Votre adversaire pourrait partager votre route et vous voler des gemmes. À moins que vous décidiez de faire équipe…

Mon avis
Plus jeune, j'avais eu la chance de découvrir le jeu Labyrinthe avec lequel ma famille et moi avions passé de nombreuses soirées de plaisir. D'ailleurs ce jeu n'a pas d'âge tout comme Indigo qui m'a rappelé de par sa boîte et son concept ce jeu de ma jeunesse.

Le but du jeu est d'amener les pierres précieuses de son côté tout en essayant d'empêcher les autres joueurs de pouvoir les ramasser et en tenant en ligne de compte qu'ils peuvent aussi vous bloquer le chemin. Parfois drôle, parfois frustrant, c'est un bon jeu de société à jouer en famille. 

Il développe l'observation et la logique. Le jeune devra envisager toutes les possibilités lui permettant d'atteindre son objectif tout en observant la position des tuiles sur le jeu. À la fois ludique et instructif, j'ai trouvé qu'il permettait de toucher un large public à la fois jeune et adulte. Tout le monde y trouve son compte lors d'une partie. Certaines pièces sont petites alors les jeunes enfants doivent se tenir loin pour ne pas les avaler autrement, il suffit de bien les ranger dans la boîte afin de ne pas en égarer.

N'hésitez pas à vous le procurer. Si vous connaissez Labyrinthe et l'aviez apprécié, celui-ci comblera vos attentes très certainement.

Je remercie Québec Loisirs pour ce partenariat.

Pour vous abonner ici
Pour vous procurer le jeu ici

mardi 15 mai 2018

L'amour entre deux rives de Marine Ienzer

Résumé
Amy, bientôt 30 ans et une vie un peu trop routinière à son goût, quitte Paris pour la Bretagne sur un coup de tête. Elle a accepté une étrange proposition reçue par mail : rafraîchir une vieille demeure contre un salaire conséquent.

Tout juste arrivée à Benodet, elle comprend pourquoi l’offre n’a pas trouvé preneur pour l’instant : la maison est hantée par Will, un fantôme aussi séduisant qu’arrogant.

D’abord électrique, cette cohabitation évolue doucement vers une relation tendre et complice qui pousse Amy à enquêter sur le passé de Will : quel drame le retient sur Terre ?

Mon avis
Quand on dit qu'il faut laisser la chance aux nouveaux auteurs, il s'agit d'une réelle affirmation. Ce roman de Marine Ienzer est une véritable réussite. J'avais l'impression de revivre un peu le film avec Patrick Swayze Mon fantôme d'amour, mais dans un contexte complètement différent.

La plume de l'auteure rend justice aux personnes. On s'attache à ceux-ci vraiment facilement surtout par la façon dont l'auteure les décrit. Elle prend aussi le temps de bien décrire l'atmosphère de la maison sur le bord de l'eau, l'aspect hanté ainsi que la personnalité du fantôme qui l'habite. Les chapitres qui inversent à tour de rôle le point de vue de Will et Amy nous permet d'ailleurs de connaître plus profondément leurs réflexions. C'est un point que j'ai vraiment apprécié.

La protagoniste Amy, m'a de prime abord donné l'impression d'une femme sans histoire. Cependant, plus j'apprenais à la connaître, plus j'admirais son ouverture d'esprit et son courage face à la présence dans la maison. Quant à Will, ce fantôme imbuvable qui ne cesse ses sarcasmes cache en fait un coeur d'or rempli de remords et de culpabilité. Ce sont deux personnages qui ne peuvent faire autrement que de vous charmer.

L'histoire débute alors qu'Amy accepte le mandat d'aller rénover une maison que le propriétaire puisse par la suite la mettre en vente. Cependant, la maison est hantée et le fantôme aura tôt fait de faire tout en son pouvoir pour qu'Amy quitte la résidence. Cependant, il doit se résigner, car celle-ci n'a pas envie de partir. C'est alors que contre toute attente, une relation cordiale nait entre eux et tout au long du roman vous allez découvrir l'histoire de Will, la raison pour laquelle il ère dans la maison et suivre l'évolution de son lien avec Amy.

Ce roman et un vrai coup de coeur pour ma part. Combinant à la fois le drame, l'amour et des secrets intrigants, vous serez incapables d'abandonner la lecture avant d'avoir atteint la fin.

Je remercie Québec Loisirs pour ce partenariat.

Pour vous abonner ici
Pour vous procurer ce livre ici


Lucia, Lucia de Adriana Trigiani

Résumé
1950, New York. Lucia Sartori travaille depuis peu au très chic magasin B. Altman sur la 5e Avenue. Fiancée à son amour d’enfance, la jeune femme se sent déchirée quand elle rencontre un inconnu qui lui promet une vie de luxe dans les beaux quartiers. Forcée de choisir entre sa famille et ses rêves, Lucia se retrouve au centre d’un scandale qui révélera des secrets jusque-là bien enfouis.

Mon avis
Comme je suis une adepte des romans de la collection Charleston depuis que je les ai découvert, je n'ai pas pu résister à l'envie de lire ce roman. C'est le premier de l'auteure que je lis, mais je dois avouer que je suis impatiente de lire les autres. 

La plume est fluide. Le roman se déguste à petites bouchées sans prise de tête. Je suis vraiment parvenue à me plonger dans l'atmosphère des année 50 avec le préjugés quant aux relations de couple, la position des femmes au travail, le mariage etc.

La protagoniste Lucia, et une jeune femme qui aime son travail de couturière, mais qui se voit confrontée à l'avis de ses parents selon lequel, une fois mariée, elle doit cesser de travailler et s'occuper de son foyer. Cependant, ce n'est pas ce que Lucia désire et tout au long du roman on va découvrir la personnalité bien trempée de la jeune femme ainsi que ses relations avec ses collègues et amies chez Altman. La famille de Lucia est typiquement italienne, tant dans le nombre de membres que dans l'atmosphère qu'il y règne lors des repas. Bien qu'il n'y ait pas tant d'accent sur la description des personnages, j'ai considéré que l'importance de la trame narrative parvenait à nous faire oublier l'aspect psychologique quelque peu manquant.

L'histoire suit le parcours de Lucia et de sa famille alors que certains se casent, qu'un enfant nait en dehors du mariage et que celle-ci met fin à ses fiançailles avec son ami d'enfance. Par la suite Lucia rencontre un homme qui lui promet la lune, un homme avec lequel elle ne sera pas obligée de s'arrêter de travailler pour s'occuper de son foyer, mais qui en fait s'avère être une personne qu'elle ne connaissait pas si bien finalement...Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse découvrir le livre et prendre connaissance de l'avis de la famille de Lucia sur cet homme si cher à son coeur.

Je vous conseille fortement ce roman si vous aimez les intrigue familiales, les secrets de famille et les drames. J'ai passé un excellent moment de lecture et je remercie Québec Loisirs pour ce partenariat.

Pour vous inscrire ici
Pour vous procurer ce livre ici

dimanche 15 avril 2018

Tangramino

Résumé
Triangles, carrés et rectangles deviennent, tour à tour, chat, maison ou bateau… Le but du jeu ? Reproduire les images avec des formes géométriques simples. Comprend 64 modèles.

Mon avis
Les jeux de ce type ont fait parti de mon enfance alors que j'étais à l'école primaire et que je devais développer mes aptitudes de logique. En vieillissant, ce type de jeu est toujours approprié, car il nous aide à maintenir nos facultés cérébrales tout comme notre intelligence spatiale. 

Il faut bien prendre le temps de se concentrer, car pour chaque modèle la solution peut paraître facile, mais on se retrouve à la fin avec une pièce impossible à placer pour respecter le modèle du carnet. Il faut alors tout recommencer à zéro et essayer de combiner d'autres formes ensemble pour reproduire le même modèle que vous étiez presque parvenu à faire précédemment. 

Je dois vous dire qu'il faut s'armer de patience, car dans les derniers niveaux, les combinaisons sont multiples.

C'est un jeu qui s'adapte à toutes les tranches d'âge. C'est un incontournable à conserver dans votre bibliothèque de jeux, car vos enfants pourront s'y référer tout comme vous. Lorsque tous les modèles auront été réussis, rien ne vous empêche de recommencer dans quelques mois. Gageons que vous ne vous souviendrez plus de toutes les combinaisons!

Je remercie Québec Loisirs pour ce partenariat.

Pour vous abonner ici
Pour vous procurer le jeu ici

Un palais d'épines et de roses tome 1 de Sarah J. Maas

Résumé
En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?
A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

Mon avis
On a tous lu le conte La belle et la bête dans notre jeunesse. Pour ma part, c'est un de mes contes favoris, alors c'est sans contredit que je me suis laissée tenter par cette réécriture de Sarah J. Maas et je n'ai pas été déçue du tout. C'est au contraire un travail bien effectué et très mature.

Le style d'écriture est fluide et bien rédigé. Cependant, il ne s'agit pas d'un roman jeunesse. Certains passages donnent des frissons alors que d'autres ont un contenu un peu explicite. J'adresserais plutôt ce roman à un public young adult, même si l'histoire est basée sur un conte jeunesse. 

Le personnage principal de Feyre est à la fois complexe, mais très intéressant. Elle peut nous paraître très froide quoique courageuse, mais c'est sa relation avec Tamlin qui nous attendrit réellement. On y retrouve tous les ingrédients d'une vraie relation: la passion, la cruauté, la déception, la trahison etc. Les autres personnages de l'histoire sont aussi très intéressants de part leur description et la complexité que l'auteure leur donne. Je pense notamment à Lucien qui apporte une touche d'humour au roman et à la véritable méchante. 

La trame narrative est divisée en deux parties. La première partie est beaucoup plus tranquille que la deuxième qui est tout à fait explosive et dans laquelle on a vraiment la démonstration de courage de Feyre. C'est d'ailleurs celle que j'ai préféré. On y retrouve un côté sombre et beaucoup de suspense. Les 100 dernières pages ont le don de nous tenir en haleine jusqu'à la toute fin et on ne peut qu'espérer que le tome deux sera à portée de main immédiatement.

De part son univers beaucoup plus riche que le simple conte de la Belle et la bête, je conseille fortement ce premier opus. Peut-être y trouverez vous quelques longueurs comme moi, mais dans l'ensemble, le travail général sur les détails et l'univers font en sorte que la saga gagne à être connue. N'hésitez pas à vous lancez pour renouer avec ce conte de votre enfance.

Je remercie Québec Loisirs pour ce partenariat.

Pour vous abonner ici
Pour vous procurer le livre ici

Sous le même toit de Jojo Moyes

Résumé
A la mort de son mari, Isabel Delancey se retrouve criblée de dettes sans autre choix que de partir s'installer à la campagne dans une maison de famille délabrée avec ses enfants. Elle espère pouvoir compter sur le soutien de ses voisins mais elle ignore que sa présence va réveiller d'anciennes querelles.

Mon avis
J'avais énormément entendu parler de Jojo Moyes par le biais des réseaux sociaux. J'ai donc pris l'initiative de choisir un de ces livres pour pouvoir découvrir son univers. Avec le roman Sous le même toit, je m'attendais à une histoire contemporaine un peu typique des romans d'amour traditionnels, mais j'ai en fait trouvé une histoire beaucoup plus chargée en surprises et un peu plus complexe que la relation amoureuse prévisible de base.

Le style d'écriture de Jojo Moyes est simple et fluide. C'est un roman qui ne prend pas la tête, sans pour autant tomber dans la catégorie facile à lire. Sans mettre l'accent sur un vocabulaire élaboré, elle va droit au but avec des phrases droites et bien formulées. 

La protagoniste est Isabel Delancey. L'auteure la décrit comme une femme qui a tout perdu sauf son violon suite au décès de son mari. Cependant, vous allez découvrir que c'est une femme forte qui, malgré ses périodes dans lesquelles la déprime l'emporte, réussit toujours à faire face à l'ampleur du travail qu'elle doit accomplir en gardant la tête froide. Avec les gens qui gravitent autour d'elle comme l'entrepreneur Matt ou la femme de celui-ci Laura, j'ai trouvé impressionnant avec quelle adresse Isabel réussit à ne pas se mêler à toutes les histoires tordues de cette petite bourgade. Les enfants dans l'histoire ont des comportements réalistes compte tenu du contexte de l'histoire et bien que leur présence soit secondaire, j'ai apprécié leurs interactions occasionnelles. 

L'histoire débute alors qu'Isabel Delancey croit avoir tout perdu suite au décès de son mari. Cependant, elle reçoit un héritage de son oncle auquel elle ne s'attendait pas, une maison. Cependant, celle-ci a besoin d'être entièrement rénovée. Sans le savoir Isabel va se retrouver mêlée dans des histoires de coeur, de jalousie, de famille etc. au sein d'une bourgade dont le paysage est tout à fait féérique si on aime la campagne, mais qui renferme des commères à l'affut des potins du jour. Isabel réussit malgré tout à se faire des amis, mais dans toutes ces personnes qu'elle rencontre, il est difficile de trancher entre les bonnes et les mauvaises intentions. Sans compter qu'Isabel attire l'attention d'un homme et pas seulement qu'un. Je ne vous en dis pas plus.

J'ai bien apprécié ce roman, malgré les quelques longueurs à certains moments. Ce n'est pas un roman inoubliable, mais c'est tout de même une histoire rafraîchissante.

Je remercie Québec Loisirs pour ce partenariat.  


Pour s'inscrire au club ici
Pour se procurer le livre ici

lundi 19 février 2018

Après nous tome 1: Au commencement de Myra Eljundir

Résumé
Les cartes du destin de l'humanité sont entre ses mains. Est-elle porteuse de chaos ou de la promesse d'un monde meilleur ?

Jezebel Kern a tout pour elle : des parents aimants, soucieux de son avenir, un véritable talent de musicienne, une voix envoûtante. Rien ne semble pouvoir troubler son petit paradis. Mais lorsque Hannah et Johann Kern perdent la vie dans un accident de la route, Jezebel découvre qu'il n'y a aucun acte de naissance à son nom. Peu à peu s'impose une terrible vérité : elle a été kidnappée dans sa petite enfance. À qui ? Pourquoi ? Et surtout, d'où lui vient cette voix capable de charmer... comme de blesser mortellement ? Jezebel devra le découvrir au travers d'une quête qui fera vaciller ses croyances et la portera aux frontières de l'apocalypse.

Mon avis
Après la trilogie Kaleb, l'auteure nous revient avec ce premier tome d'une nouvelle série qui est fort prometteuse. La couverture m'a tout d'abord fortement captivée par le style tribal que je croyais que la protagoniste possédait, mais qui en fait s'est avéré plus un look rebelle. Quant au résumé, j'étais impatiente de découvrir le don de Jezebel et son impact sur les gens autour d'elle.

Dans l'ensemble, le style de l'auteure m'a paru fluide, le choix de vocabulaire approprié ainsi qu'une bonne division des chapitres et des parties marquant bien la progression de l'intrigue. Cependant, les retour en arrière sur la vie de la protagoniste ont parfois mal été intégrés à la fluidité de l'intrigue ce qui a fait en sorte que quelques fois je me suis demandé de quoi on parlait. Cela ne va pas jusqu'à gâcher la trame narrative, c'est simplement un commentaire subjectif.

La protagoniste Jezebel m'a plu par son côté à la fois sensible et rebelle. J'ai admiré son courage devant les révélations auxquelles elle doit faire face ainsi sa persévérence à tenter de passer inaperçue à l'école sans toutefois y parvenir. Le côté geek de Rowan m'a fait apprécier sa personnalité que j'ai trouvé très colorée et divertissante. Les deux garçons, Jarrod et Noé m'ont toutefois paru plus difficile à démystifier. Ils ont un côté charmant et en même temps mystérieux qui laisse présager beaucoup pour les prochains volumes. J'imagine qu'on en apprendra plus sur eux à ce moment là, sinon, ils m'ont paru être présents mais sans consistance dans ce premier opus.

L'intrigue est ce que j'ai apprécié le plus. Alors que Jezebel entre dans une nouvelle école, elle tente de passer inaperçue, mais son don rend les choses plutôt difficiles. Malgré elle, les gens sont subjugués par sa voix et elle n'a pas réellement conscience de ce qui se passe. Elle réussit par contre à côtoyer quelques étudiants comme Rowan, Noé et Jarrod. Ceux-ci vont l'aider à découvrir ces origines et à apprendre qui elle est. La fin de ce premier opus promet énormément pour la suite alors que le côté plus scientifique de l'histoire fait son apparition. Qui est vraiment Jezebel? Pourquoi a-t-elle ce don depuis la naissance? Lily est-elle vraiment la scientifique qu'elle prétend être?

Je suis impatiente de découvrir la suite de cette série. Je la recommande vivement malgré les quelques petits points négatifs, mais dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment de lecture. Je remercie la collection R des éditions Robert Laffont pour ce partenariat.